Gardiens des chênes

  • Imprimer

Nous allons vous présenter notre projet scientifique « OAK BODY GUARDS », « Gardiens de chênes » en français. C’est un projet européen qui va nous permettre d’identifier les prédateurs des chênes et comprendre le lien avec le réchauffement climatique. Bastien et Elena sont chercheurs à l’INRAE de Bordeaux. Ils nous ont proposés de les aider comme plein d’autres classes à travers toute la France et même l’Europe.

     

 

trace affiliate link | Nike Air Force: 01, Preto, Branco, Shadow e mais

 

Comment ?

En déposant de fausses chenilles sur les branches du chêne qu’on a choisi près d’une forêt à Pleyber Christ.

Les chenilles sont fabriquées de la façon suivante :

On fait des boules de pâte à modeler.

On pose cette boule sur un petit fil de fer.

On l’applatit un peu.

On recouvre le fil de fer en refermant la pâte à modeler sur le fil.

On roule la pâte jusqu’à obtenir une fausse chenille de 3 cm. On a modelé 40 chenilles en tout !

    

Ensuite, on les a accrochées sur les branches de notre chêne. Pendant quinze jours, on les a laissées en place. On est allés les décrocher délicatement puis on les a posées dans des petites boîtes.

En classe, on a observé chaque chenille à la loupe pour les trier selon les attaques des prédateurs (oiseaux, limaces, insectes, lézards…)

Pour terminer le projet, nous allons envoyer nos données par la poste à Bastien et Elena, les chercheurs de l’INRAE de Bordeaux. On attend avec impatience les résultats de cette recherche mais il faudra patienter quelques années encore !

 

Hélory, Lorette, Lola, Ewen, Chloé, Noah, Pierre, Rafaël, Isabela, Sarah