Développement Durable

  • Imprimer

Avant les vacances de Pâques, plusieurs actions en lien avec le développement durable ont été menées.

 Les écodélégués se sont réunis pour voter pour l'association qui bénéficiera de l'argent de la vente du papier. Pour l'année 2015, la somme récoltée, malheureusement, était plutôt faible. 62 euros seront reversés à une association nommée Enfants Pangangan Philippines qui aide, entre autre, à l'amélioration d'une école aux philippines. Des anciens élèves de St Jo, dont Mallory Jaffrès, sont bénévoles et s'engagent dans cette action humanitaire. Alors, pour récolter plus d'argent, recyclons mieux les papiers ! Il y en a encore trop dans les poubelles...

Par ailleurs, les élèves de 6ème ont reçu des autocollants "Stop pub" qu'ils avaient commandés. Un foyer, c'est 40 Kg de prospectus par an. Un autocollant sur sa boite aux lettres, c'est donc 40 Kg de papier en moins. Merci à la communauté de commune qui nous fournit les autocollants.

Madame Abgrall a aussi rappelé qu'il est possible de recycler les vrayons en plastique et en métal (récipients dans toutes les salles) et que les ardoises véléda inutilisées font l'objet d'une collecte (la caisse est au CDI)

 

Comme le collège n'utilise pas de pesticides sur les espaces verts, des copeaux de bois (paillage) ont été épandus sur le sol pour réduire la pousse des mauvaises herbes. Le bois provient de la scierie des Monts d'Arrée. Ces "déchets" sont disposés sur le sol, ils évitent ainsi la levée des plantes indésirables, mais aussi, ils limitent le tassement du sol en hiver, ils réduisent le dessèchement du sol en été et, après la décomposition, ils finissent par nourrir les plantes. Merci à la Mairie de nous fournir en paillage.

 

 

Enfin, pour le repas de la fête de la St Jo, il y avait exceptionnellement possibilité de choisir une briquette de jus d'orange au self. Les écodélégués se sont chargés d'encourager leurs camarades au tri sélectif, ainsi, 100% des briquettes, soit 10 Kg, seront recyclées. Autre animation au self ce jour-là, une pesée des déchets du repas. Les sacs poubelle du jour comprenant des emballages (ex: pots de yaourts) et des restes d'aliments non consommés pesaient au total 81 Kg, ce qui fait une moyenne de 120 grammes par élève. Cela semble beaucoup, c'est vrai, mais c'est malgré tout bien en dessous de la moyenne des collèges français !